Trader sérieusement avec un robot de trading en 2020

Lorsqu’un trader compte utiliser un robot de trading dans son activité, il doit respecter certains points afin de choisir le meilleur robot trading.

Qu'est-ce qu'un robot de trading ?

Il s’agit d’un logiciel paramétré de sorte à exécuter des actions bien définies. Il ne s’agit aucunement d’un magicien pouvant garantir au trader de générer un profit en toute circonstance, mais d’algorithmes permettant de détecter les tendances. Ensuite, il effectue les transactions appropriées en fonction de la stratégie de trading définie préalablement par le trader. Certains bots de trading ont pour mission l’analyse d’un grand volume de données dans des délais très courts. D’autres assistent le trader en lui suggérant d’agir ou de prendre les décisions appropriées lorsqu’une opportunité se présente. Cette mission d’assistance se présente également en cas de détection d’un risque de perte de capitaux. Dans certains cas, le robot peut effectuer automatiquement les transactions au nom du trader. Il existe également des robots permettant aux traders de copier la stratégie de traders expérimentés, toutefois le trader devra rester vigilant et superviser lui-même l’exécution des transactions.

Les robots de trading doivent respecter les étapes suivantes :

– Backtesting : avant l’utilisation d’un bot de trading, il est recommandé d’effectuer plusieurs tests en utilisant les données historiques du marché à l’aide d’un compte démo gratuit. Un grand volume de données devra être analysé, afin de vérifier les capacités du programme, l’efficacité de la stratégie et sa capacité à produire des résultats positifs. Il est important que les résultats du backtest soient aussi réalistes que possible. 

 

– Stratégie : à ce niveau, il s’agit de mettre en œuvre la stratégie désirée, que le robot devra suivre et appliquer. Durant cette étape, le trader ou le développeur chargé de programmer ou paramétrer le robot spécifiera la logique à suivre ainsi que les calculs qui permettront au robot d’effectuer les actions nécessaires au moment adéquat.

– Exécution : cette étape ressemble au backtesting mais dans des conditions réelles, où la logique sera convertie en requêtes.

– Planification : une fois les stratégies codées et testées dans le réel, il est nécessaire d’automatiser l’ensemble du processus, en configurant un planificateur de tâches.

Par ailleurs, comme les robots ont des fonctions limitées, en dépit de leur vitesse et leur capacité à exécuter les ordres, l’apport humain est impératif. Car, le robot trading ne devra en aucun cas remplacer le trader, mais seulement l’aider à détecter les opportunités, à prendre les meilleures décisions et à placer et gérer les transactions. A noter que ces programmes informatiques éliminent les émotions humaines du processus de prise de décision, vu qu’elles constituent un frein pour les traders car elles influencent leurs décisions. En effet, des émotions comme la peur, l’hésitation et la cupidité perturbent la prise de décision, et peuvent pousser le trader à commettre des erreurs pouvant lui coûter cher. Les robots de trading, lorsqu’ils sont bien paramétrés, facilitent grandement ce processus.

Quels sont les critères de choix d'un robot trading ?

– Un robot de trading devra être efficace et rapide : il devra être capable d’analyser un marché et d’exécuter des ordres en quelques secondes, voire en millisecondes. Un trader humain mettra beaucoup plus de temps pour l’analyse et la prise de décision, ce qui peut lui faire rater des opportunités ou lui occasionner une perte totale ou partielle de son capital. Aussi, un état physique comme la fatigue ou le sommeil et un mauvais état psychologique peuvent jouer un tour au moment de négocier et de prendre des décisions.

Il devra pouvoir scanner les graphiques et les analyser et utiliser les signaux de trading pour prendre la bonne décision, au bon moment. Les meilleurs bots peuvent dégager des transactions rentables à partir de marchés instables, permettant au trader d’augmenter ses bénéfices.

Les robots disponibles sur le marché ne sont pas tous fiables, sécurisés ou transparents, même si les développeurs de ces algorithmes tentent de le faire croire aux traders. Aussi, il est déconseillé pour un trader d’utiliser ces robots s’il n’a jamais placé un ordre manuellement. Il peut aussi les créer lui-même s’il a des compétences en programmation informatique ou faire appel à un codeur professionnel. Ces robots peuvent être rentables et d’une aide précieuse, à condition que les traders aient l’expertise nécessaire pour les configurer en fonction du type de marché qui les intéresse ainsi que leur tolérance au risque. Ils peuvent même modifier les codes tout en intégrant leurs stratégies. Plusieurs robots de trading incluent des fonctionnalités comme les Stop-Loss.

 

– Choisir un robot multitâches : même si un trader humain peut exécuter plusieurs tâches à la fois, cela nécessitera du temps, chose qu’un robot de trading multitâches pourra exécuter dans un laps de temps. Se faire aider par un robot de trading c’est pouvoir d’exécuter des stratégies sophistiquées et complexes à la fois, en un rien de temps.

– Se fier aux statistiques : en règle générale, il faut éviter de choisir un Expert Advisor (EA) n’ayant pas été testé par les autres traders, il faut rechercher les avis des traders les ayant testés avec des comptes réels et opter pour celui affichant les meilleurs résultats, car le backtesting ne garantit nullement les performances futures. Aussi, il est important d’analyser les statistiques affichées par un robot de trading, comme le “facteur de profit”, permettant d’évaluer la capacité du robot à générer du profit sans pour autant faire courir au trader le risque de perdre une partie ou la totalité de ses capitaux. Une autre statistique permet d’indiquer au trader combien il pourrait gagner sur chaque transaction, il s’agit du “bénéfice attendu” et qui lui indique combien il peut gagner en moyenne sur chaque transaction. Une troisième statistique appelée “Max drawdown” permet au trader de connaitre le pourcentage de perte maximale pouvant être supporté par lui. Enfin, le “ratio risque-rendement” indique au trader le ratio entre son espérance de gain et la perte potentielle. Évidemment, ces statistiques sont indicatives et ne garantissent pas les résultats futurs du trading automatique, mais permettent au trader de bien choisir son Expert Advisor.

Comment trader sérieusement avec un robot de trading en 2020 ?

La solution idéale consiste donc à combiner l’utilisation d’un robot de trading performant, (en bénéficiant de tout ce qu’il peut offrir au niveau de l’analyse technique, comme les prix, les graphiques, les statistiques de marché…) avec l’analyse fondamentale réalisée par le trader humain. En effet, même si certains Expert Advisors (EA) utilisent l’analyse fondamentale ou combinent analyse technique avec analyse fondamentale, ils n’ont pas la logique leur permettant d’analyser les événements économiques et géopolitiques ainsi que les informations externes. Ils ne pourront de ce fait pas évaluer avec exactitude l’impact de ces données sur le mouvement des prix. L’analyse fondamentale devra être confiée au trader humain, qui devra combiner l’ensemble afin de prendre les meilleures décisions.

En outre, tout trader recourant à un robot de trading devra le sécuriser contre le piratage et la cybercriminalité. Ces robots sont sujets aux attaques en ligne et aux virus, c’est pourquoi il est recommandé d’éviter que les données gérées par le trader ne tombent entre de mauvaises mains. Certains robots trading ont été impliqués dans des escroqueries. Aussi, ces algorithmes peuvent être sujets à des bugs informatiques, et un trader devra veiller à leur bon fonctionnement, au risque de perdre ses données ou d’être surpris par l’interruption d’une transaction importante. Aussi, il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune dans le but d’acheter un robot de trading performant, quel que soit le robot choisi, il est important de bien le tester lors du backtesting, si le robot ne présente pas d’anomalies.