Qu’est-ce que le trading social?

Pour investir dans des marchés financiers, tels que les actions, le Forex ou même les crypto-monnaies, il faut avoir des connaissances approfondies dans le domaine ainsi que de l’expérience. De plus, il est impératif de suivre l’actualité économique mondiale, car les événements influent grandement sur ce domaine. Par ailleurs, un trader doit savoir lire et interpréter les graphiques ainsi que les rapports d’analyse. Ainsi, le domaine de la bourse n’est pas recommandé au premier venu qui risque de perdre son argent. Cependant, grâce au développement des nouvelles technologies, il est possible pour un novice d’investir en bourse, et cela grâce au trading social.

Qu'est-ce que le trading social ?

Il s’agit d’une pratique consistant à partager des idées, des conseils, des informations et des stratégies sur une plateforme dédiée. Les traders inexpérimentés interagissent avec les traders professionnels, tout en s’inspirant de leurs résultats financiers. Autrement dit, un trader inexpérimenté identifie après diverses recherches un trader performant, dont il apprécie la stratégie d’investissement, puis le suit et copie ses transactions, et ce dans le but d’obtenir le même résultat.

Le trading social a commencé durant les années 2000 alors qu’il était employé pour montrer les stratégies gagnantes du Forex. Depuis, de plus en plus de traders y ont recouru dans le but de se former et optimiser leur stratégie de trading.

Quels sont les avantages ?

– Pouvoir accéder à des informations de qualité et fiables en temps réel, grâce aux plateformes de trading social (fournisseurs de signaux), qui réduisent considérablement le temps de recherche d’informations, car ces données circulent librement sur ces plateformes.

– Échanger des informations et des conseils avec des traders des quatre coins du globe, tout en construisant une communauté de traders.

– Acquérir des connaissances dans le domaine de l’investissement et devenir professionnel à moindre coût et ce dans un laps de temps.

– Gagner de l’argent dès les premières transactions, sans devoir attendre d’apprendre davantage sur le marché du trading et des robots de trading. Par ailleurs, les traders expérimentés ont la possibilité de générer des revenus en étant copiés.

– Réduire le risque d’échecs pour les traders débutants avec l’aide d’un robot de trading comme Xbot17.

– Bénéficier d’un deuxième avis avant la prise de décision. Parfois, en suivant un certain modèle de graphiques, un abonné peut penser qu’il doit passer à l’action, alors qu’un autre trader peut le lui déconseiller parce que le même modèle n’aurait pas fonctionné avec d’autres investisseurs.

Types de plateformes de trading social

Signaux et conseils

Lorsqu’un trader débute, il n’a pas les connaissances requises pour faire des choix et prendre des décisions. Grâce aux plateformes de trading social, il peut bénéficier de conseils et de signaux lui permettant de choisir la position à suivre. Avec ce type de plateforme, le trader débutant ne peut pas interagir avec les autres membres, sachant que parfois les conseils et les signaux sont générés par des ordinateurs très sophistiqués.

Auto-bots

il s’agit de robots de trading, configurés pour l’exécution de transactions boursières, avec la participation de traders humains, sans pour autant que ces derniers n’aient la possibilité de contrôler les opérations exécutées. En effet, les transactions s’effectuent même dans le cas où le trader aurait préféré un autre choix. Les robots de trading sont de plus en plus performants, et permettent aux traders qu’ils soient débutants ou expérimentés de créer leur stratégie d’investissement qui va “travailler pour eux” et ce 7 jours/7 et 24 heures/24. Certaines plateformes proposent à leurs traders un entraînement gratuit avec les robots de trading, avant leur passage en mode réel.

Copy trading

Il s’agit pour le trader débutant de copier les transactions faites par d’autres membres plus expérimentés que lui. Mais avant d’en bénéficier, il devra choisir un leader en trading sur une liste répertoriant toutes les transactions réalisées par les meilleurs traders de la plateforme. En optant pour le copy trading, le trader bénéficie d’une copie automatique des transactions de son leader, et ce même dans le cas où ce dernier quitte la négociation, déclenche un stop-loss (ordre d’achat ou de vente passé par l’investisseur lorsque l’action atteint un certain prix, limitant ainsi la perte sur une position de sécurité), ou un opte pour un take profit (clôture d’une position de manière automatique dès que les cours atteignent le niveau désiré). Le débutant ne peut pas suivre d’autres personnes aveuglément, et ce grâce à des contrôles restrictifs sur son compte. En outre, la responsabilité d’un choix de transaction lui incombe entièrement.

Copie manuelle

en se rendant sur les forums et les profils de traders avérés, un débutant peut beaucoup apprendre. Il peut échanger sur les forums, acquérir des connaissances, bénéficier de conseils, d’outils, d’astuces et de prévisions, entre autres. Aussi, en visitant les profils de ses traders favoris, il aura accès à leur biographie, à leur stratégie de trading ainsi qu’au compte de leurs positions (ouvertes ou bien fermées). Aussi, sur ces plateformes, il y a une fonctionnalité appelée “News Feed”, permettant aux traders sociaux de diffuser leur fil d’actualité tout en pouvant discuter de leurs transactions ouvertes et stratégie de manière conviviale. Tout ceci peut être profitable aux novices. Ces derniers peuvent alors effectuer une copie manuelle des transactions de leurs leaders. Certaines plateformes proposent à leurs traders des suggestions d’achat et de vente, tout en leur offrant une analyse technique approfondie leur permettant d’identifier le bon moment pour passer leurs transactions (matières premières, indices, Forex…).

Quelles sont les plateformes de trading social les plus populaires ?

Voici une liste non exhaustive :

– AvaTrade : présente dans le monde des finances depuis 2006, cette plateforme facilite la prise de décision à ses membres en leur offrant de nombreux outils de trading (logiciels MetaTrader 4, MetaTrader 5 et application mobile AvaTradeGo), ainsi que des graphiques, des outils de passage d’ordres et d’analyses techniques. Elle leur offre également divers produits : forex, indices boursiers, matières premières, actions cotées en bourse…

 

En outre, cette plateforme est accessible aux utilisateurs de Mac, sous le nom AvaJava, ainsi qu’aux utilisateurs d’appareils mobiles (tablettes, Smartphones) sous forme d’application téléchargeable sur Google Play et App Store, sous le nom WebTrader. Pour permettre à ses membres de se former et de se perfectionner, AvaTrade met à leur disposition divers outils sous forme de tutoriels, vidéos, e-books et webinaires, en plus de la diffusion de l’actualité économique de manière quotidienne, en l’accompagnant d’analyse technique.

 

– eToro : cette plateforme existe depuis 2007 est l’une des plus prisées par les traders, qui constituent aujourd’hui une communauté de 8 millions d’utilisateurs. Simple à utiliser, elle offre aux traders en herbe la possibilité de partager des informations et des conseils. Tout comme les réseaux sociaux, eToro déroule à ses utilisateurs un fil d’actualité où sont diffusées les positions du trader auquel il est abonné. Aussi, elle met à leur disposition un compte de démonstration, leur permettant de se familiariser avec l’univers du trading, ainsi que les fonctionnalités Copy trading et News Feed.

 

Aussi, un trader expérimenté peut utiliser des indicateurs et signaux habituels tout en recourant aux réseaux de trading, et ce dans le but d’examiner l’activité des autres traders et de confirmer son analyse. De plus, eToro propose à ses clients l’achat de crypto-monnaies (la plateforme en compte 16, dont le Bitcoin et le Litecoin), Forex, paires de devises (47 paires, dont les EUR / USD ou GBP / EUR) et matières premières (12 matières dont le platine, le pétrole, l’or et l’argent), le tout avec des frais bas et un portefeuille gratuit pour le stockage des jetons.

 

Pour rappel, eToro ne permet pas à ses investisseurs d’acheter des instruments financiers, mais d’ouvrir une position et de toucher des dividendes dans le cas où la transaction est couronnée de succès, sans en devenir le propriétaire.

 

– Tradeo

Fondée en 2012, Tradeo est une plateforme combinant le trading social avec le trading traditionnel, et proposant un accès complet à ses membres, sans frais. Tradeo emploie Social Webtrader et MetaTrader 4. Grâce à Social Webtrader, les investisseurs débutants peuvent dupliquer la stratégie du courtier de leur choix, sans frais, tout en ayant la possibilité de conclure leurs transactions manuellement. Aussi, les traders peuvent procéder au dépôt et au retrait de leurs fonds par virement bancaire ou cartes de crédit/débit. La plateforme offre à ses abonnés, la possibilité de développer leurs connaissances, en leur dispensant des cours de trading, des séminaires et des vidéos de formation. De plus, ils peuvent ouvrir un compte démo pour tester la plateforme et acquérir une certaine expérience dans le domaine. Aussi, Tradeo a mis à la disposition des membres préférant utiliser leur Smartphone ou tablette, des applications mobiles pour appareils Android et iOS. Ces applications bénéficient des mêmes caractéristiques que le site Web, comme la disponibilité de graphiques interactifs et la possibilité d’interagir avec la communauté Tradeo.

 

– IQ Option

Ce fournisseur s’est spécialisé dans les crypto-monnaies et est réputé comme étant leader dans le domaine des devises virtuelles. Destinée aux professionnels comme aux débutants, cette plateforme prélève des commissions basses comparées à ses concurrents. Parmi ses instruments financiers, on peut citer 14 crypto-monnaies, les CFD/actions, les paniers d’actifs, le Forex (188 paires de devises), les matières premières et les indices boursiers.

 

– BDSwiss

Fondée en 2012, cette plateforme est réputée pour son sérieux et sa fiabilité. Elle est spécialisée dans la négociation de paires de devises (Forex), les actions mondiales (44 entreprises cotées), les actifs sous-jacents (171 dont le CFD), les matières premières, les indices boursiers (32 indices dont le CAC 40) et les crypto-monnaies. BDSwiss emploie des logiciels comme MetaTrader 4 (MT4) destiné aux débutants et MetaTrader 5 (MT5) destiné aux professionnels. En outre, les experts de BDSwiss proposent des séminaires de formation, des analyses techniques de l’actualité économique en live, ainsi que des webinaires.

 

– ZuluTrade

Créée en 2007, cette plateforme de trading social proposait à ses abonnés de trader sur les devises Forex. Elle a élargi par la suite, ses instruments en intégrant les métaux précieux et les matières premières, le trading de CFD, les crypto-monnaies et les indices boursiers.

 

Pour réussir sur cette plateforme, il suffit de bien configurer les paramètres du compte, de sorte à limiter les risques, et ce en utilisant la fonction “ZuluGuard” qui permet au trader débutant de limiter les pertes sur son compte ou de paramétrer des restrictions sur les opérations de copie automatique. ZuluTrade présente divers avantages, ainsi le compte démo est gratuit, la plateforme réunit une grande communauté de traders, aussi bien débutants que professionnels. Ceci laisse aux premiers un large choix en matière de duplication de stratégie d’investissement.

Aussi, ZuluTrade est une plateforme active dans 192 pays du monde, ce qui permet aux traders de saisir un maximum d’opportunités, grâce notamment à la diversité des fuseaux horaires. Dès l’inscription, les membres ont accès à une série de fonctionnalités, telles que Lock trade, SNF (Social Network Features),  Automator, et ZuluScript entre autres.

 

– Admiral Markets

Présente sur le marché mondial depuis 2001, cette plateforme propose à ses abonnés la possibilité de trader les actions CFD, les indices boursiers, le Forex et d’autres instruments financiers. Toutefois, elle ne leur offre pas la possibilité d’acheter des actions, en leur proposant un choix très large. En outre, Admira Markets recourt aux logiciels MetaTrader 4 et MetaTrader 5.

Comment choisir sa plateforme de trading social ?

Avant d’opter pour une plateforme, l’investisseur doit prendre en considération un ensemble de critères, en choisissant le fournisseur offrant le plus d’avantages. Il doit se focaliser sur l’actif qu’il veut trader. S’il opte pour des actions, il devra choisir la meilleure plateforme qui propose ce produit. En s’inscrivant à une plateforme de trading social, il est recommandé d’opter pour celles qui disposent de contrôles stricts sur les comptes des différents investisseurs. Ces contrôles concernent les gains sur chaque investissement, mais aussi les pertes autorisées pour chaque opération. Dès l’inscription, il est conseillé d’essayer avec un compte démo, ce qui est souhaitable pour tout investisseur qui débute dans le vaste univers du trading. Ces comptes de pratique, sont proposés  gratuitement sur la plupart des plateformes.

 

Aussi, certaines plateformes diminuent le risque d’obtenir un taux de “slippage” élevé en copiant un trader prospère. Ce taux représente la différence entre le prix obtenu par le trader professionnel et le débutant sur leurs comptes respectifs. Ce taux peut être assez élevé, c’est pourquoi il faut dès le départ opter pour une plateforme assurant le dérapage le plus bas.

Par ailleurs, lorsque l’objectif est d’interagir avec les autres membres pour connaître les meilleures stratégies tout en bénéficiant de conseils et d’astuces, certaines plateformes comme eToro et Tradeo sont socialement très actives. En outre, pour accéder aux commentaires sur les graphiques en temps réel, il est préférable d’opter pour ZuluTrade.

 

Par ailleurs, il est important de considérer lors du choix, les frais de transaction appliqués par les fournisseurs de signaux, sachant que certains facturent des commissions à leurs membres pour chaque transaction. Ces commissions peuvent être fixes ou variables (pourcentage). D’autres fournisseurs facturent des spreads ou la différence entre le prix d’achat et le prix de vente. D’un autre côté, il faut savoir que certaines plateformes facilitent les dépôts et les retraits des fonds, alors que d’autres sont plus exigeantes.

Comment choisir son leader ?

Il est préférable d’effectuer des recherches sur le profil et même sur les forums de discussion avant d’opter pour un trader professionnel plutôt qu’un autre. Il est important de vérifier que sa stratégie correspond au profil de risque du trader débutant. Cette vérification est simplifiée par le fait que les réseaux sociaux de trading proposent une fonctionnalité de recherche et de classement des traders professionnels.

Quels sont les inconvénients du trading social ?

Bien que le but premier de ces plateformes est d’aider les débutants à se lancer et à prospérer par la suite, le trading social est montré du doigt par certains, pour avoir minimisé l’apprentissage tout en laissant croire que le fait de copier la stratégie d’un professionnel ne comportait aucun risque. Il est important qu’un trader comprenne ce qu’il fait, même s’il adopte la stratégie d’un tiers, car cette dernière devrait être unique et correspondre à ses objectifs.

 En outre, un abonné doit absolument vérifier comme mentionné précédemment le profil du leader qu’il s’apprête à copier, car il ne sait pas vraiment qui se trouve à l’autre bout de l’ordinateur. Certains novices n’hésitent pas après avoir suivi une vidéo ou un cours en ligne sur l’analyse technique à se vanter de détenir les secrets du trading ! Aussi, parfois des escrocs se cachent derrière certains profils et savent mettre leurs proies en confiance afin qu’elles achètent des actions sur-gonflées.

De ce qui précède, il est donc important que les nouveaux abonnés considèrent ces plateformes comme un outil qui va leur permettre de trouver des informations et des conseils utiles plutôt que de suivre à l’aveuglette les conseils et recommandations d’achat ou de vente de tiers, car s’il suffisait de s’inscrire sur ces plateformes et de copier à la lettre les transactions d’un trader, tout le monde serait riche !