Les différents termes utilisés en trading pour les débutants

Le vaste univers du trading comprend de nombreux domaines où apparaissent notamment les robots de trading comme Xbot17, et a comme toute autre activité son propre lexique, qui peut toutefois paraître assez compliqué pour les débutants. Voici une liste non-exhaustive des termes employés en trading :

Actif

Un actif est une ressource économique échangée sur les marchés, permettant à son détenteur d’en retirer un bénéfice ou un profit. Il peut être tangible et même intangible. A titre d’exemple, on peut citer les matières premières, les actions, les devises ou les obligations.

 

Actif sous-jacent

Lorsqu’un trader investit sur ce genre de produits, il ne possède pas l’actif mais spéculera sur les mouvements de son cours. Dans le cas où sa prédiction est correcte, il engendrera un profit, le cas échéant il enregistrera une perte.

 

Action

Il s’agit d’un titre de propriété délivré par une entreprise donnée à un trader. Elle s’échange sur le marché et permet à son détenteur de bénéficier de dividendes lorsque l’entreprise génère des bénéfices. Le trader peut également bénéficier d’une appréciation du cours de son action, ce qui lui permet de dégager une plus-value lors de la vente.

 

Analyse fondamentale

C’est une méthode d’analyse se basant sur un ensemble d’événements économiques et géopolitiques, sur les bilans financiers ainsi que les tendances observées. Ces éléments permettent d’évaluer la valeur intrinsèque d’un actif tout en analysant les éléments pouvant influencer son prix futur. Les outils choisis par un trader pour réaliser son analyse fondamentale diffèrent selon l’actif négocié. Pour les actions, par exemple, le trader peut analyser le chiffre d’affaires, la croissance prévue et le bénéfice par action (BPA), entre autres.

 

Analyse technique

Dans le cadre d’une stratégie d’investissement, cette méthode aide les traders à anticiper les cours ainsi que les mouvements des marchés, et ce en recourant aux graphiques d’un actif. Les traders recourent à différents outils pour identifier les figures graphiques ainsi que les tendances comme les moyennes mobiles ou les bandes de Bollinger, entre autres.

 

Arbitrage

Cette pratique permet aux traders de tirer profit de la différence de prix entre l’achat d’un actif et sa vente immédiate. Toutefois, la vente de cet actif s’effectuera sur un marché différent de celui où il a été acheté, sous une forme différente et évidemment un prix différent. L’arbitrage concerne presque tous les instruments financiers, comme le Forex, les actions, les matières premières…

 

Capital d’investissement

Le capital d’investissement d’un trader correspond aux ressources financières dont il dispose pour réaliser son trading. Celles-ci peuvent être sous forme d’argent ou d’actifs. Pour lui, investir permet de générer des plus-values, notamment lorsqu’il utilise l’effet de levier. Ce dernier lui permet de multiplier ses gains de manière rapide, mais aussi ses pertes dans certains cas.

Commission

Elle correspond aux frais qu’un courtier facture à un trader pour le passage d’ordres. Son niveau varie en fonction des actifs échangés ainsi que le type de service assuré par le courtier.

 

Couverture (marge)

Il s’agit du montant immobilisé par un fournisseur pour l’ouverture d’une position avec effet de levier. Elle est également appelée dépôt ou marge initiale. Son montant dépend du produit dérivé ainsi que sur la valeur sur laquelle le trader investit, sachant que plus cette dernière est volatile plus elle nécessitera une couverture plus importante. La marge initiale se présente sous forme de pourcentage de la valeur globale de la position.

 

Day trading

Appelé également trading journalier, il s’agit d’une stratégie d’investissement qui se base essentiellement sur l’analyse technique. Le day trading consiste à clôturer les positions à chaque fin de journée, à la fermeture des marchés.

 

Dividende

C’est une part reversée par une société donnée à ses actionnaires, lorsqu’elle réalise des bénéfices. Un dividende s’exprime en pourcentage et est versé aux investisseurs en une seule fois, sous forme de versements réguliers ou encore en leur proposant d’acquérir de nouvelles actions. Cette forme de rétribution encourage les particuliers à investir leurs capitaux.

 

Effet de levier

Cet outil multiplie l’exposition d’un trader qui immobilise une partie de son capital, sur un marché donné. L’effet de levier peut être utilisé sur plusieurs produits financiers, tels que le Forex ou les CFD… Les montants gagnés ou perdus suite à l’effet de levier peuvent être conséquents, par rapport à la somme immobilisée. Parfois, lorsqu’il s’agit d’un compte professionnel, les pertes peuvent dépasser le dépôt initial.

 

Forex (FOreign EXchange)

Il s’agit du marché mondial ou s’échangent les devises. Le volume négocié quotidiennement est d’environ 4.000 milliards de dollars. Les principaux intervenants sont les banques centrales et les banques commerciales, suivis des assurances et des fonds spéculatifs.

 

Hedge

C’est un investissement protégeant le trader contre le risque, sous forme de positions permettant de compenser les positions ouvertes.

 

Indice boursier

Il est constitué généralement d’actions. Un indice boursier sert à évaluer un secteur. On peut citer, le CAC 40, le FTSE ou le DAX. Il évolue en points reflétant le cours des actions. Pour investir dans ce domaine, un particulier devra passer par un fonds indiciel.

 

Obligations

Cette forme d’investissement consiste à prêter de l’argent à une institution (obligations d’État) ou à une société (obligations de société), pour une période déterminée. L’investisseur récupère son argent après la date d’échéance, en percevant un taux d’intérêt.

 

 

 

Option binaire

C’est un produit financier permettant à un trader de parier à la hausse ou à la baisse sur un produit financier comme les matières premières, les actions, les indices…

 

Ouverture

Il peut s’agir d’une ouverture de marché et qui correspond au moment de la journée où les traders commencent leur activité. Il peut également s’agir d’une ouverture de position ou d’un ordre.

 

Plus-value

C’est le profit réalisé par les traders sur l’achat ou la vente d’actifs comme les matières premières ou les actions. A l’opposé des plus-values, il y a les moins-values, qui désignent les pertes de capitaux.

 

Portefeuille

Il désigne les actifs détenus par une entreprise ou par un particulier et qui peuvent être sous forme de matières premières, d’obligations ou d’actions, entre autres. Il diffère d’un investisseur à un autre en fonction de leurs objectifs. À titre d’exemple, un daytrader optera plutôt pour des paires de devises.

 

Rendement

C’est un revenu issu d’un investissement sous forme de dividendes ou d’intérêts. C’est la rémunération qu’obtiennent les traders sur leurs investissements qui sont généralement des actions et des obligations.

 

Robot de trading (également appelé Expert Advisor)

Il s’agit d’un logiciel permettant aux traders de passer des ordres de manière automatique. Il est programmé pour suivre la stratégie d’un trader et/ou ses instructions et peut être opérationnel 24 heures/24 et 7 jours/7. Il est destiné à exécuter des transactions à très grande vitesse, chose qui n’est pas possible avec le trading manuel.

 

Scalping

Cette opération consiste à tirer profit de faibles mouvements de marché, en procédant à l’ouverture puis à la fermeture d’une position dans un intervalle de temps réduit, et ce en répétant l’opération plusieurs fois par jour. Cette méthode permet au trader de réduire ses pertes.

 

Signaux d’options binaires

Il s’agit d’alertes d’investissement envoyées aux traders pour leur permettre de choisir le meilleur moment pour miser sur un actif à la hausse ou à la baisse. Les alertes sont envoyées sous forme de SMS, d’e-mails ou diffusées directement sur le site du courtier.

 

Tendance boursière

C’est le mouvement d’une action comparé à son indice sous-jacent. Ce mouvement peut-être à la hausse ou à la baisse. Il peut être le résultat d’une publication inattendue de résultats, par exemple.

 

Volatilité

C’est une mesure statistique du mouvement de prix d’un actif pendant une certaine période. Elle permet d’évaluer le degré de risque d’un actif, notamment lorsqu’il est volatil.